Fiche technique : Agriculture, Chasse et Faune sauvage – Le Sanglier

Nom Scientifique : Sus scrofa

Statut : 

Nuisible (dans le Var).

« Ces 20 dernières années sa
population en France et en Europe en général, a explosée ».

En France on estime la population
de sanglier à plus d’un million d’individus.

En effet, ils se reproduisent vite
et les plus faibles ne meurent plus en hiver car il fait plus chaud. De plus, ses seuls prédateurs
sont l’homme et le loup, et les chasseurs sont de moins en moins nombreux (et
les périodes de chasses pas assez longues pour maîtriser la population).

Description :

Le sanglier est un Suidé (famille des porcs) sauvage, ancêtre sauvage du porc domestique.

Il est reconnaissable à sa
fourrure rêche noire-marron et ses oreilles triangulaires poilues. Le sanglier se
reproduit rapidement (1 portée par an, voire deux, de 5 marcassins en moyenne
par laie).

Les laies (femelles sangliers)
sont en général plus petites et pèsent autour de 100 kg à l’âge adulte.

Les mâles peuvent peser jusqu’à
160 kg et ont des défenses. Les plus gros spécimens peuvent mesurer 1,80 de
long et plus d’un mètre au garrot.

Les petits sont appelés marcassins
et son marron-clair avec des rayures sur la longueur du corps.

Régime Alimentaire :

Le sanglier est omnivore. Il a
pour habitude retourner le sol (de fouir) pour se nourrir des petits animaux, bulbes, racines et champignons qu’il y trouve. Très opportuniste, il peut être nécrophage.

Parfois il peut même attaquer des
animaux vivants s’il est affamé.

Mais en général il se dirige volontiers vers la nourriture facile
d’accès :


dans les
champs.


en zone
urbaine (poubelles).

Ce qui explique son statut de nuisible.

 

En effet, les sangliers se déplacent en général en groupes plus ou
moins grands, constitués d’une famille voir de plusieurs, ce qui les rends particulièrement
néfastes s’ils s’en prennent aux cultures.

 

Lutte contre le sanglier :

La chasse est le seul moyen de régulation de l’espèce (en France environ 500 000 sangliers sont tués par an, mais depuis ces dernières années leur nombre augmente encore. Cela a donné encore plus e prélèvement pour essayer de réguler l’espèce ; les dernières statistiques de prélèvement peuvent s’élevaient à plus de 800 000 aujourd’hui et l’espèce n’est toujours pas régulée).

Le piégeage est possible toute l’année.

 

Sources :

Sanglier

Sanglier

https://www.fdc83.com/

https://agrisur.fr/grandes-cultures/le-sanglier-un-nuisible-en-constante-augmentation

https://lemagdesanimaux.ouest-france.fr/dossier-86-sanglier-laie-marcassin.html

https://jardinage.lemonde.fr/dossier-1338-sanglier.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.